Le Kéfir

Connaissez-vous cette boisson rafraîchissante ? Kéfir de lait ou kéfir de fruit cette boisson fermentée est utilisée depuis des siècles pour son goût ou pour ses bienfaits sur notre organisme.

 

Origines du Kéfir

Il existe 2 sortes de kéfir : le kéfir de lait ou le kéfir de fruits. Le premier est originaire du Caucase. Les tribus nomades transportaient le lait de leurs animaux dans des outres en peau qui avec le temps fermentait. Le lait se transformait en une boisson plus acide et pleines de vertus pour l’organisme.

Les origines du kéfir de fruit sont plus floues : on attribue la première découverte à Adolpho Lutz médecin et naturaliste brésilien mais il trouve son origine dans plusieurs pays comme le Japon ou le Tibet !

 

Des petits grains prodigieux

Pour faire du kéfir il faut des grains de kéfir ! Ce sont des petits grains translucides composés de levures et bactéries qui agissent comme des probiotiques : ils participent à la régénération de la flore ainsi qu’à la réparation de l’inflammation intestinale. De quoi rebooster vos intestins !

 

La recette classique du kéfir de fruits

Le kéfir de fruit (appelé aussi kéfir d’eau est donc une boisson légèrement pétillante, très rafraîchissante, alcoolisée par la fermentation mais à un très faible degré (0,5 à 1°). Il est très facile de faire du kéfir et la recette est déclinable à l’infini.

Pour 1l environ de boisson fermentée il faut mettre environ 3 ou 4 cuillères à soupe de grains de kéfir dans un bocal en verre ou en grès avec une ouverture large. Complétez plutôt avec de l’eau minérale ou de l’eau de source. Attention, il peut être plus difficile de faire fermenter le kéfir avec de l’eau filtrée. Ajoutez ensuite du sucre complet, blond ou blanc. Après la fermentation le sucre n’est presque plus présent il a été « digéré » par les micro-organismes ; mais plus on met de sucre plus la boisson sera alcoolisée. Ajoutez ensuite 2 tranches ou ½ citron non traité (idéalement bio sinon enlevez la peau) et une ou deux figues sèches pour accélérer la fermentation. Idéalement laissez le couvercle entrouvert avec un linge dessus (ou couvercle fermé mais en laissant suffisamment d’espace entre la boisson et le bouchon) et laissez à température ambiante plutôt à l’abri de la lumière directe. Quand les figues remontent à la surface du bocal (en 24/48h), la 1ere fermentation est terminée ! Vous pouvez filtrer la boisson : enlever le citron, jetez les figues et récupérez les grains de kéfir pour faire une nouvelle boisson. Mettez en bouteille la boisson récupérée et laissez 2 jours à température ambiante pour la 2e fermentation. Le kéfir sera ensuite conservé quelques jours au réfrigérateur. Attention au moment où vous ouvrez la bouteille pour servir, ne la secouez pas, la boisson est pétillante comme un soda !

Cette recette est la recette de base mais il n’y a pas de recette unique chacun est libre de la décliner selon ses goûts et comme le kéfir est un produit vivant il se peut que vous ayez besoin d’adapter la recette en fonction : de la température ambiante, des grains (grosseurs, quantité), de la qualité et la quantité des éléments choisis (eau, sucre, fruits secs ainsi que du temps et du nombre de fermentation… et aussi des goûts personnels. Faites plusieurs essais avant de trouver votre recette.

 

Où trouvez des grains ?

La tradition veut que les grains se donnent. Peut-être avez-vous une connaissance, un voisin, un ami qui peut vous en transmettre. Sinon vous pouvez également demander en magasin bio ; de gentils donateurs en laissent bien volontiers à offrir.